• Némésis





    NEMESIS



    Selon Hésiode, Némésis (Nemesis) était la fille de la Nyx

     

     

    Némésis personnifiait la loi morale qui réprouve tout excès (hybris, la démesure) et la jalousie divine qui frappe la prospérité trop éclatante.
    Le temple le plus célèbre de Némésis était celui de Rhammonte, en Attique.

     Elle avait une inspection spéciale sur les offenses faites aux pères par leurs enfants.Elle était invoquée dans les traitées de paix. C'est elle qui maintenait la foi jurée, venger l infidelité des serments, recevez les voeux secrets, courbait les têtes orgueilleuses, rassurer les humbles et consolait les amantess abandonnées. 
    , l'index de la main droite sur la bouche pour recommander la discrétion et le silence.

     



    Sur les monnaies de Smyrne, Némésis était représentée debout sur un char, aux côtés d'Adrasté, la fille d'Ananke

     

     

      par parthénogènèse ; suivant d'autres auteurs, elle était la fille d'Erèbe, ou de l'Océan ou de Dikè, la Justice.

    Elle était la déesse de la Vengeance et de la Justice distributive (à chacun son dû) mais aussi de la Pudeur.








    D'après une légende, elle serait la mère d'Hélène.
    Zeus s'éprit de Némésis. Cette dernière ne souhaitant pas l'avoir pour amant, elle tenta de lui échapper en métamorphosant en divers animaux (même un poisson) mais cela ne découragea pas Zeus qui pouvait en faire tout autant.

    Finalement, alors que Némésis avait revêtu la forme d'une oie sauvage, Zeus se transforma en cygne et réussit à l'approcher seul ou sans doute avec la complicité d'Aphrodite qui, transformée en aigle, fit mime de pourchasser le pauvre cygne. Ce dernier trouva naturellement refuge auprès de Némésis qui, naïve, l'enveloppa tendrement dans ses ailes et s'endormit.
    Zeus abusa de son sommeil et l'oie-Némésis pondit quelques temps plus tard un oeuf qu'elle déposa du coté de Sparte où il fut donné par un paysan ou par Hermès à Léda
    , la femme de Tyndare. Ici on retrouve la légende d'Helene. Elle pondit un œuf  duquel naquit deux paires de jumeaux : Hélène et Clytemnestre ainsi que Castor et Pollux. Une tradition isolée prétend qu'elle engendra les Telchines de son union avec le Tartare





     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    chacha
    Lundi 8 Février 2010 à 18:32
    bravo, et merci bocou, je fai un expo sur ca, et tu m'a bocou aider, merci !
    2
    Mysticmorning Profil de Mysticmorning
    Samedi 13 Février 2010 à 13:06
    heureuse d'avoir pu t'aider. Bon courage à toi Bise
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :