•  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

    THE DOORS

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                                      Jim Morrison

     

    Jim Morrison, diminutif de James Douglas Morrison (8 décembre  1943, Melbourne, Floride- 3 juillet 1971, Paris), inhumé au cimetière du Père Lachaise  (division 6), est un poète et chanteur de rock américain, chanteur et compositeur au sein du groupe The Doors de 1965 à 1971. Sex Symbol provocant au comportement volontairement excessif, véritable idole de la musique rock, mais aussi intellectuel engagé dans le mouvement de la protest song , en particulier contre la guerre du Vietnam , attiré par le chamanisme , on lui attribue une réputation de « poète maudit » que sa mort prématurée, à Paris, dans des circonstances mal élucidées, transforme en légende.

    Le style scénique très personnel de Jim Morrison influença le mouvement punk , mais aussi des rockers comme Iggy Pop ou  Ozzy Osbourne , qui se réclameront expressément de lui. Le culte que lui vouent ses fans éclipse cependant une œuvre poétique d'une grande richesse que Morrison lui-même a pu considérer comme sa principale activité, au moins à partir de l'été 1968.

     

     

     

    Une expérience mystique précoce 

    Jim Morrison a trois ans et demi. Lors d'un trajet en voiture de Santa Fe , il vit un événement qu'il décrira plus tard comme l'un des plus importants de sa vie. Il confie, sur le disque posthume An American Prayer :

     
    (« Nous roulions à travers le désert, à l'aurore, et un camion plein d'ouvriers indiens avait soit percuté une autre voiture soit seulement - enfin, je ne sais pas ce qui s'était passé - mais il y avait des Indiens qui gisaient sur toute l'autoroute, agonisant, perdant du sang. […] Ce fut la première fois que je goûtai la peur. […] Ma réaction aujourd'hui en y repensant, en les revoyant - c'est que les âmes ou les esprits de ces Indiens défunts... peut-être d'un ou deux d'entre eux… étaient en train de courir dans tous les sens, paniqués, et ils ont tout simplement sauté dans mon âme. Et ils sont toujours là. »)

    Il est bien sûr permis de douter de la réalité de ce « transfert d'âme », d'autant que Jim Morrison n'a jamais hésité à mentir sur sa propre autobiographie (il avait ainsi affirmé être orphelin dans les fiches d'informations individuelles accompagnant la courte biographie du groupe destinée à leur maison de disques, Elektra Records, quelques semaines avant la sortie de Break On Through, leur premier album), mettant à profit ses remarquables talents de conteur. Néanmoins, on peut trouver dans cette anecdote la source de deux inspirations majeures dans le comportement de Jim et dans sa poésie : d'une part, une attirance très marquée pour la mystique des Amérindiens  et lechamanisme  ; d'autre part, le recours à l'autoroute et aux véhicules automobiles typiques de l'american way of life  comme métaphore morbide du technicisme moderne.

     

     

    là suite demain ....

     


     


    votre commentaire
  •  


     

     

     

     

    Pour finir ce weekend en douceur . C'est une chanson qui me touche énormément et qui me rappelle quelqu' un à chaque fois que je l'écoute.  


     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    Pour tous les fans dont  Sab, Miguel et Ben et  aussi pour toi Tonton qui nous a quitté

    quelques extraits du dernier concert de jhonny 2009

    C'était géant , et j ai été très émue de la voir ainsi  il m'a fait pleurer .

    Rien n'a dire c'est un grand homme !!!!

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique